Change Ton Monde

Apprenons à être meilleurs

 

Le recrutement en MLM

Ceux qui font du mlm le savent très bien, vous devez vous constituer une équipe pour pouvoir évoluer. Le seul problème est que le recrutement est fait n’importe comment et on dit n’importe quoi pour générer  « un peu d’argent ».

Le recrutement en MLM dans Marketing Relationnel image-mlm

Principe du mlm

 Le plus souvent, on s’imagine que la personne tout en haut gagne beaucoup d’argent alors réfléchissez une minute, quel serait l’intérêt de ceux qui sont tout en bas de continuer? Il faut bien comprendre que l’entreprise n’appartient pas aux recruteurs, ils obtiennent une part des ventes réalisées sur le mois. Disons que vous vendez pour 250€ pour le mois et que votre recruteur touche 5% de vos ventes alors le calcul serait comme ceci:

250€x5%= 12€50, votre recruteur ne touchera que 12€50, une somme ridicule…En ayant des pensées négatives sur le recruteur, vous perdez de vue le plus important, ce n’est pas son entreprise.  Vous voyez le verre à moitié vide au lieu de le voir à moité plein, vous vous êtes basés sur ce que les autres on dit et n’avez pas cherché à comprendre.

J’ai été recruté sur le modèle de la possibilité de se faire beaucoup d’argent en très peu de temps, j’ai assisté à la conférence avec d’autres qui y croyaient vraiment. Le concept m’a plu et l’entreprise mais je n’ai pas cru à gagner de l’argent facile comme pour les joueurs de loto sinon j’aurais arrêté l’activité dès le premier mois. Cette manière de faire n’attire que les personnes cupides et qui ne vont rien faire alors que c’est une activité basée sur le choix. Vous pouvez faire un choix quand le recruteur a l’air très convaincant et vous fait des promesses de richesse. Personnellement, je ne fais aucune promesse, je ne suis ni voyant, ni devin, cela dépend de la motivation personnelle, ne vous donnez pas de délais, c’est la meilleure façon d’échouer. Ne vous dites pas en deux mois, je regarde si je me fais 2000€ sinon j’arrête et effectivement, vous allez arrêter parce vous avez planifié votre échec.

Méfiez-vous des offres trop alléchantes en matière d’argent parce que vous le savez très vous ne ferez rien, le mlm demande beaucoup de travail et de don de soi si vous n’êtes pas prêt à faire des sacrifices, vous pourrez jamais commencer. J’ai déjà été abordé dans la rue pour me faire recruter en marketing réseau mais j’ai dit non direct. Quel résultat cette personne espérait? Imaginez que vous abordez une femme qui vous plaît dans la rue:

« Vous me plaisez, venez chez moi! » ou « Donnez-moi votre numéro! », avez-vous une chance? Non, aucune. Il aurait fallu discuter et prendre rendez-vous pour savoir si vous êtes sur la même longueur d’onde. C’est comme un entretien d’embauche, vous êtes évalué et vous évaluez l’entreprise, vous posez des questions pour savoir quel chemin, vous allez prendre et c’est à ce moment que vous prenez une décision. Le recrutement mlm est identique, il y a un profil, des critères d’embauche, une clause dans le contrat, des règles à respecter. Il faut aussi aimer les produits que vous allez vendre sinon se faire de l’argent deviendra ennuyant et le client va le ressentir et le client ne fera plus appel à vos services.

J’ai ma propre méthode de travail et j’en suis très fier. Quand une personne me répond non face à mon recrutement, elle me rend service parce que j’évite de perdre mon temps et mon énergie pour une personne qui n’a aucune motivation et aucun objectif dans la vie.

Vendre et recruter sont tout à fait semblables parce que vous partagez votre passion et c’est aussi une aventure humaine, peu de personnes arrive à surmonter le côté sombre des autres et ces gens finissent par avoir peur.

Bruno

 

Dans : Marketing Relationnel
Par changetonmonde
Le 16 juin 2013
A 7 h 05 min
Commentaires : 0
 
 

Conseiller-vendeur

Je recherche des associés âgés de 25 à 35 ans ayant une expérience dans la vente ou dans le social.
Vous proposez des produits d’hygiène, de beauté et de forme à des particuliers ou des professionnels et vous êtes payés à la commission.
Profil:
       Homme ou femme 25-35ans
       Aimer apprendre, le contact, les produits et la vente
       Être tolérant, honnête, à l’écoute du client, responsable, ambitieux, organisé, souriant, ponctuel, minutieux et dynamique

    Expérience    1 an dans la vente (souhaitée)
    Formation    Sur les produits et la vente
    Diplôme       Bac (souhaité) 
    Commissions   15% à 48% des ventes
    Horaire       Temps plein ou partiel
    Inscription   35€ + produit de démarrage au choix

Remplissez la fiche contact si vous voulez des détails, je ne répondrais qu’aux personnes motivées et sérieuses.

A bientôt!

Bruno

Dans : Emploi
Par changetonmonde
Le
A 5 h 59 min
Commentaires :Commentaires fermés
 
 

Formulaire de contact

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 
Dans : Contact
Par changetonmonde
Le
A 5 h 15 min
Commentaires : 0
 
 

Trouver un emploi, oui, mais où?

Vous êtes à la recherche d’un emploi? Que vous soyez un jeune diplômé ou un chômeur, vous voulez absolument travailler pour vous sentir utile dans la société ou juste pour faire comme tout le monde alors vous multipliez vos recherches, vous commencez par votre entourage(votre famille, vos amis, vos connaissances…) et si vous échouez de ce côté, il vous faudra aller au Pôle Emploi…

La partie est loin d’être gagnée même si vous possédez de nombreux diplômes ou rien du tout, vous tomberez de haut, aucune entreprise ne vous attend. Que vous soyez jeunes ou vieux, il n’y a pas de différence quoique arriver un certain âge, on vous dit que vous serez trop « lent » pour le poste.

 

 

La recommandation

Connaissez-vous cette méthode? Non? Vous devez sortir d’une école prestigieuse pour obtenir une recommandation auprès des entreprises, le plus souvent, ces entreprises collaborent avec ces écoles pour ne pas laisser partir la perle rare. Ces grands diplômés ne passent pas par la case chômage, tant mieux pour eux, dommage pour vous.

 

Jobs

C’est toujours un travail sauf qu’il ne demande aucune qualification, vous n’avez pas de contrat et vous n’êtes pas sûrs d’être payé. C’est le dernier recours quand vous avez un grand besoin d’argent, vous trouvez ces jobs partout où les patrons ne sont pas regardant sur l’éthique, vous risquez de vous faire exploiter et faire des heures impossibles.

 

Pôle Emploi

C’est là que se retrouvent tous les chômeurs et qu’ils multiplieront des entretiens avec leur conseiller dans leur recherche(désespérée) d’emploi. C’est le premier lieu pour trouver un emploi de manière indirecte. Vous avez des pistes sur les profils que recherchent les entreprises et cela vous servira de tremplin pour vos actions futures si éventuellement, vous ne trouvez rien tout près de chez vous.

 

Recherche sur internet

Internet pullule d’annonces en tout genre, vous avez les diplômes et l’expérience concernant l’offre mais vous êtes trop éloigné de ce poste ou ce sera votre âge qui posera problème et même en ayant un entretien, vous n’êtes pas sûrs d’avoir l’emploi, il y a toujours quelque chose qui ne va pas… Il faudra vous accrocher pour trouver un emploi par ce moyen.

 

Faire une annonce

Je vous le dis tout de suite, c’est une méthode qui fonctionne mal. Croyez-vous vraiment que les entreprises regardent dans les petites annonces? On ne vous appellera pas, tout simplement parce qu’on ne vous connaît pas et personne ne veut perdre son temps avec les menteurs. Il existe bien une méthode où vous laissez votre CV sur des sites internet assez sérieux pour qu’un recruteur vous contacte mais cela prend du temps…

 

Créer son entreprise

 C’est le dernier recours quand on se sent très motivé, vous pouvez devenir chef d’entreprise sans aucun diplôme et aucune connaissance dans le domaine, à part certains où on demande d’être formé. C’est aussi le plus grand risque que vous pouvez courir, vous misez une forte somme dans les produits, le local, les employés sans être forcément sûr que l’entreprise sera rentable, c’est à vos risques et périls.

 

La vente directe
C’est une possibilité de se tourner vers le mlm à moins d’être une personne ouverte et sociable. Il faut se montrer patient avant d’avoir une somme suffisante pour vivre. Il existe plusieurs domaines où vous vous sentirez le plus à l’aise. Il faut bien choisir pour éviter de se tromper et regretter son geste.

 

 Vous avez toutes les pistes pour trouver un emploi ou créer votre propre emploi. La seule chose qui faut avoir, c’est de la persévérance et ne jamais lâcher prise.

Bruno

Dans : Marketing Relationnel
Par changetonmonde
Le 13 juin 2013
A 13 h 26 min
Commentaires : 0
 
 

L’excusite aigüe ou l’art d’être un fainéant

Je ne reprendrais ce qui se lit sur la toile le plus souvent mais d’avoir un autre regard sur les personnes qui sont frappées soudainement de cette maladie et ce n’est pas que dans le mlm mais dans la vie quotidienne. Généralement quand une personne s’excuse, nous ne pouvons pas savoir si c’est  la vérité ou non mais il existe de belles perles comme « mon robinet fuit, j’attends le plombier, je ne peux pas aller travailler. » ou « je n’ai pas pu terminer mes études parce que j’ai eu des enfants. » ou encore mieux « je suis au chômage parce que c’est la crise… ». J’ai déjà entendu toutes sortes d’excuses mais nous le savons très que ce n’est que du bidon et pourtant nous laissons faire.

D’ailleurs, pourquoi nous excusons-nous? Tout simplement, nous nous sentons menacés, gênés de la situation, nous nous sentons comme piégés alors nous utilisons une porte de sortie très facile, la fuite, l’esquive. Nous nous trouvons des excuses pour ne pas perdre la face devant la famille, les amis surtout pour justifier un échec, un exemple: »Pourquoi tu as raté ton examen? » les excuses fusent de tous les côtés « j’étais fatigué ce jour-là » « je ne suis pas fait pour les études » « les profs ont dû reconnaître mon écriture… »

Ce qui est regrettable ces personnes sont persuadées qu’elles ont convaincu leur entourage avec des histoires à dormir debout. Plus nous nous trouvons des excuses moins nous agissons, si nous voulons que les choses soient faites, il faut commencer dès maintenant et il faut sortir de la procrastination. Si nous ne prenons jamais de risques, nous ne pouvons pas savoir si nous allons réussir. Disons que vous croisez un bel homme ou une belle femme dans la rue et vous voulez lui parler mais vous n’osez pas parce que séduire dans la rue, ça fait louche? ou vous croyez que vous n’êtes pas assez bien pour cette personne? Arrêtez de vous poser autant de question et foncez, que risquez-vous? Un non, et alors? Vous êtes mort(e)? Pas du tout! Sans prise de risques, pas de résultats.

Cette maladie se retrouve également dans le mlm, je me demande quelquefois pourquoi des personnes ont commencé une activité dite difficile si c’est pour se trouver des excuses alors qu’elles doutent d’elles-mêmes où c’est toujours la faute des autres, le produit, le mauvais temps…etc.

Une seule chose, travaillez sur vous-même pour sortir de ce cercle vicieux, j’ai d »ailleurs une lecture que j’ai beaucoup aimé c’est de John G. Miller, c’est La question derrière la question(QQD). Ce livre vous apprendra ce qu’est la responsabilité et qu’apprendre c’est vouloir changer avant tout.

Bruno

 

 

 

Dans : Marketing Relationnel
Par changetonmonde
Le 11 juin 2013
A 17 h 49 min
Commentaires : 0
 
 
 

Pikuna |
leprintempsdesconsciences |
Lechocdescultures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PATRIMOINE avec les yeux de...
| C'est LE REVE
| ATELIER RELAIS DU TARN ET G...